Avoir un beau gazon en hiver, c’est possible ?

De nombreuses plantes, y compris le gazon, ne parviennent pas à survivre en hiver. Le givre, le froid, la neige et le vent glacial en sont les origines. Pour obtenir une belle pelouse verdoyante, même pendant les périodes hivernales, voici quelques méthodes qui vous seront d’une aide précieuse.

Tondre intelligemment la pelouse

La technique consiste à entreprendre la tonte qu’à l’approche de l’hiver. Les brins de pelouse récemment tondus sont plus susceptibles de ne pas résister au froid. L’idéal est de réaliser la tonte avant le premier gel, soit deux ou trois semaines auparavant. De la même manière qu’il est déconseillé de tondre la pelouse après le premier gel. De cette façon, votre gazon sera plus robuste pour combattre le froid et les diverses maladies. Dans le cas où vous pensiez ne pas être à la hauteur pour cette mission, le type de gazon synthétique pour jardin est proposé sur le marché, notamment par de nombreux fabricants français de gazon synthétique. Vous garderez ainsi une magnifique pelouse, quel que soit le temps qu’il fait dehors.

Amender convenablement le sol

Pour un entretien gazon en hiver, il est parfois utile d’amender le sol pour éviter de perdre des nutriments. Toutefois, certains produits ne sont pas autorisés au risque de détruire la pelouse. À titre d’exemple, les engrais fertilisants ne sont pas recommandés pendant l’hiver du fait qu’ils seront inefficaces. En effet, la terre n’est pas encore en mesure d’absorber n’importe quel élément. C’est dans cette optique qu’il faut bien faire aussi la différence entre amender et fertiliser le sol. Les produits riches en sodium peuvent également avoir des conséquences néfastes sur votre gazon. En revanche, si vous disposez d’une pelouse synthétique pour jardin, vous n’aurez aucun souci d’amendement à vous faire. Elle gardera une résistance et une verdure en toute saison.

Démousser avant l’arrivée du printemps

Durant l’hiver, la terre est humide en permanence. La mousse se développe ainsi facilement pour étouffer la pelouse. Un démoussage s’impose alors pour ne pas priver cette dernière de la lumière. Pour ce faire, vous pouvez vous y prendre à l’avance et commencer les travaux avant que le printemps ne pointe son nez. Vous devez à cet effet employer des produits anti-mousses vers la fin de l’hiver, soit entre le mois de février et mars. Par la suite, il est important d’enlever délicatement les mousses mortes. Et pour finir, une fois que la pelouse ait achevé son repos hivernal, vous avez la possibilité de l’aérer grâce à l’utilisation d’un aérateur spécial.

Conseils pour bien choisir sa tondeuse à gazon
Comment entretenir sa pelouse quand on a des animaux ?